mercredi 18 novembre 2015

UDI / RÉPUBLICAINS en TARN-ET-GARONNE : AMBIANCE TORRIDE !

La campagne électorale a repris hier soir en Tarn-et-Garonne, où la liste de droite et du centre tenait une réunion publique à Verdun. 

L'UDI 82 est représentée dans la liste Reynié/Deville par Corinne Virchenaud (N°2), vice-présidente du parti (13% aux élections départementales 2015 - investie par UDI, LR, Modem) qui semble avoir le plus grand mal à juguler les poussées de testostérone de ses troupes masculines. Rien ne va plus en effet entre le parti centriste et Les Républicains du département. Témoin cette altercation sur la page facebook de l'UDI 82 entre un cadre des Républicains (c'est ainsi qu'il se présente) et un (ou des) responsable(s) de l'UDI de Tarn-et-Garonne. Ambiance et extraits (nous avons censuré, afin de ne pas choquer les enfants, les passages les plus crus) :





Ici, M. Buhler reçoit du représentant de l'UDI 82 une bordée d'injures -de la plus grande vulgarité- que nous nous interdisons de reproduire. Il répond :







Cet échange a été promptement effacé de la page UDI 82 pour laisser place à une sérénité centriste de bon aloi, lisse comme une peau de bébé... 


UDI 82 : UNE COHÉRENCE LÉGENDAIRE 

A la décharge des militants centristes locaux et du représentant des Républicains, il faut bien avouer que la communication de l'UDI en général et celle de Corinne Virchenaud en particulier laisse grandement à désirer :
le 11 novembre, le patron national de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde, s'en prend avec virulence à Dominique Reynié, tête de liste droite et centre pour la grande région #LRMP. Le 13 novembre, l'UDI 82 se désolidarise avec énergie de son président national mais publie le même jour une photo de sa candidate, tout sourire, avec... Lagarde. 





Laissons à Dominique Reynié le mot de la fin :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire