lundi 17 octobre 2016

TARN-ET-GARONNE : LA COCOTTE-MINUTE DU FRONT ? Episode 2


La Dépêche du Midi fait pour la seconde fois fois l'honneur de ses colonnes à notre blog. La première, c'était pour relayer et commenter de manière acide un tweet décomplexé de Romain Lopez (FN 82) sur le thème de l'antisémitisme et des Juifs, un peuple que le collaborateur de Marion Le Pen ne porte pas dans son cœur (voir).

Dans son édition de dimanche 16 octobre, La Dépêche "cite" notre article « LeTarn-et-Garonne, cocotte-minute du Front ? » mais nous attribue à tort (nul n'est parfait) la paternité de l'information selon laquelle notre département serait le théâtre d'une guerre d'influence entre Marion Le Pen et Louis Aliot. C'est en effet l'hebdo d'extrême-droite Minute (14 septembre) qui fait état d'une lutte sans merci entre MMLP et Aliot pour la désignation du candidat du FN sur la deuxième circo du 82. Aliot poussant Valérie Rabassa et Marion Maréchal son... collaborateur Romain Lopez. Nous avions d'ailleurs reproduit in extenso l'article du journal.

Tout comme Minute, la Dépêche du Midi n'a pas souhaité mettre en exergue le fait central de notre billet : si Romain Lopez est controversé au sein même du FN, c'est qu'il pose un problème (du genre de ceux que posaient le célèbre borgne) en ne dissimulant pas son aversion pour le judaïsme et ses fidèles

On l'aura compris, le journal de M. Baylet, dont la protégée Pinel jouera son siège de député face au FN, n'est pas pressé de passer au concasseur de l'indignité un aussi bon « client » que Romain Lopez, dénoncé pourtant au sein même du Front :


Capture d'écran : une page frontiste (Twitter) s'adressant à Romain Lopez (RLZ82)


De son côté, le Front n'entend pas manquer le rendez-vous des législatives 2017 et moins encore celui des présidentielles pour avoir investi un idéologue sulfureux (au petit pied) dans le département rural de Tarn-et-Garonne. Le sujet est tellement sensible au FN qu'un 
Monsieur Propre, Jean-Lin Lacapelle, a été chargé de pourchasser jusqu'aux tréfonds des provinces les candidats pouvant mettre le FN en difficulté, notamment sur le terrain de l'antisémitisme.

Capture d'écran compte twitter Romain Lopez


Pendant ce temps, le prétendant Romain Lopez, pris entre le marteau et l'enclume, tente de se fabriquer une « honorabilité » électorale en se photographiant avec des élus potentiellement candidats. M. Mardegan (UDI), vice-président du Conseil départemental, figure aujourd'hui tout sourire (et faisant office de caution morale) sur le mur twitter de Romain Lopez, tout comme Mme Jalaise, co-équipière de Mathieu Albugues (LR) et conseillère départementale...



Romain Lopez FN82
Capture d'écran compte twitter Romain Lopez



Voisin blogger :

A lire également sur le blog de M. Damaggio : "Candidats FN Législatives 82" : cliquez ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire