samedi 10 décembre 2016

ROMAIN LOPEZ (FN82) : ANTISÉMITISME, MENSONGE ET RADIO


Capture écran - P. Charles et R. Lopez à Radio Asso 82

Le 15 novembre, Romain Lopez du FN82, accompagné de son ami Patrice Charles (« l'avocat du Front »), donnait une interview à Radio Asso 82 (Expressions libres).
Après un balayage exhaustif de l'actualité locale, le ton de l'animateur s'obscurcissait. Faisant état d'articles parus dans la presse régionale (notamment France 3) et de « plusieurs mails » reçus d'un collectif départemental de lutte contre l'antisémitisme, il posait la question suivante à Romain Lopez (assistant parlementaire de Marion Le Pen) :

" Est-ce que vous êtes antisémite ou pas ? ".

Voici in extenso la réponse de Romain Lopez : 

"
Quand on critique la politique d'un état, on ne critique pas le peuple de cet état-là. Je fais bien la distinction entre la politique d'un gouvernement et le peuple dirigé par ce gouvernement".

1/ Constatons que Romain Lopez ne se défend pas d'être antisémite. Sinon il aurait répondu "Non". Tout simplement.

2/ Romain Lopez refuse de nommer l’État qu'il « critique », et tout autant le « Peuple » qu'il prétend « distinguer » de son « gouvernement », comme s'il craignait de leur donner quelque réalité ou de leur offrir une existence, fut-ce sur l'antenne d'une station de radio. ..

3/ Romain Lopez affirme s'en tenir à une « critique » politique du Pays-dont-il-ne-dit-pas-le-nom. Or c'est précisément parce qu'il est connu des médias pour "critiquer" les Juifs (et pas seulement comme dirigeants du Pays-fantôme) que l'animateur lui a posé la question fatale. Écoutons M. Lopez sur Radio Asso 82 : 




L'échafaudage mensonger de Romain Lopez s'écroule d'ailleurs dans la seconde qui suit, lorsque l'animateur donne lecture de deux de ses « tweets », l'un portant sur la fameuse quenelle de Dieudonné (forme de salut nazi à l'envers), l'autre sur la Shoah et l'avocat Klarsfeld. Patatras ! Si les Juifs sont bien au cœur de ses publications, nulle trace du gouvernement israélien : les tweets de Lopez fracassent le « périmètre autorisé » qu'il a lui-même défini quelques instants auparavant. Terrible.

Pris en flagrant délit de mensonge, Romain Lopez dès lors bredouillant, va tenter d'expliquer que, par ce dernier tweet, il répondait à une « attaque » de Klarsfeld, lequel instrumentalisait une « tragédie humaine ». En réalité, M. Lopez présente l'avocat bien connu comme le représentant du « complexe victimaire », autrement dit une communauté de pleurnichards qui essaie d'attendrir le chaland en brandissant la Shoah. Ignoble ! Et pour ce qui est « d'utiliser un drame humain à des fins politiciennes », le lecteur se reportera au fameux tweet de Lopez à Soral, un modèle (sordide) du genre.

Comme pour parachever son désastre radiodiffusé, Lopez se prenait les pieds dans le tapis (de Nuremberg)  en évoquant « le génocide nazi... » avant que de bafouiller : « Euh...Pardon ! le génocide des Juifs par les Nazis ». Un lapsus qui devrait entrer dans l'histoire du FN !




Le collaborateur de Marion Le Pen ne reprenait du poil de la Bête que pour fustiger « l'anonymat » du collectif « 82 Département de Justes ». Patrice Charles en profitait pour menacer « d'un procès en diffamation ou autre » toute « personne » qui attaquerait «Romain Lopez dans les radios ou à la télévision».

A cet effet, nous mettons à la disposition de M. Charles, qui semble l'ignorer, la liste des médias ayant publié les tweets du « sulfureux » Romain Lopez (accompagnés de commentaires éloquents) ou pointé les liens qui l'unissent sur les réseaux au judéophobe professionnel Alain Soral :


En prime, Politic Circus signale à « l'avocat du Front » que les penchants de son compère Romain Lopez ont fait l'objet de très virulentes « attaques » sur internet, nécessitant toutes affaires cessantes une « plainte en diffamation ou autre ». Qu'il en juge :

  • « Vous êtes abominable »
  • « Vos tweets ont comme une odeur d'antisémitisme »
  • « Ce type est une brebis galeuse »
  • « Nous devons en informer Marine Le Pen »
  • « Le FN doit faire le ménage »
  • « Il pourrait bien servir d'exemple »
Seul « hic » pour M. Charles : toutes ces réactions (réseaux sociaux) émanent de membres ou cadres du FN, militant activement pour Marine le Pen ! Nous avons même découvert qu'un très haut dignitaire frontiste avait manifesté (publiquement et sans aucune équivoque) une opinion de même nature ! Mais à chaque jour suffit sa peine...

Le tandem FN de la deuxième circonscription de Tarn-et-Garonne, seul contre tous, est en train d'illuminer la pré-campagne présidentielle de Marine Le Pen, elle qui a limogé son propre père afin d'écarter du Front toute suspicion d'antisémitisme... 

1 commentaire:

  1. En termes "d'illumination", nous plongeons de nouveau sur les pentes obscures de la Peste Brune..... http://moissacaucoeur.elunet.net/

    RépondreSupprimer